Exposition au Conseil Général - Rétrospective - 30 Ans de Peinture

Lien vers l'article de presse

Affiche de l'exposition

Avant propos
par Philippe de Villiers


Depuis trente ans Raphaël TOUSSAINT peint avec son âme la Vendée qu’il aime profondément.
Or l’extraordinaire de cet art, ce n’est pas d’aboutir à une vision réaliste de ce pays, mais à une vision idéalisée, comme l’image d’une deuxième Vendée vue par un regard intérieur.
Le vrai créateur, à mon sens, est celui qui fait le plein de ses fidélités et qui, ensuite seulement, se met en rupture pour créer quelque chose de nouveau. C’est exactement le cas de TOUSSAINT : il prend notre patrimoine, ce qu’il y a de beau dans nos paysages, ce qu’il y a de permanent dans nos coutumes et notre mémoire et il en fait une œuvre qui ne ressemble à aucune autre, mais seulement à elle-même.
Cette œuvre, qui nous inspire à la fois un sentiment d’étrangeté et d’intimité, nous saute au cœur car elle nous aide à découvrir la Vendée, la Vendée intemporelle.
Et ce n’est pas tout. Le regard d’âme de Raphaël TOUSSAINT sur cette Vendée-là nous aide aussi à voir la Vendée de demain parce qu’il nous donne un cadre, des références, des repères qui nous la font aimer plus encore. Et plus on aime la Vendée d’hier et de toujours, plus on a envie de faire la Vendée de demain.
Peintre qui se nourrit du passé, Raphaël TOUSSAINT nous fait, en réalité, imaginer l’avenir.
Rien ne pouvait nous en faire mieux prendre conscience qu’une rétrospective, et celle que présente l’Hôtel du Département dépasse, je crois, toutes nos espérances.
 
Philippe de Villiers
Président du Conseil Général de la Vendée









Commentaires après Exposition
par Christophe VITAL


Voici une nouvelle exposition qui s’achève, elle est incontestablement une étape marquante dans la carrière de Raphaël TOUSSAINT.
Une rétrospective est un miroir, il est bon qu’un artiste puisse ainsi faire le point sur son œuvre, envisager le chemin parcouru. Cela peut être une terrible épreuve (c’est pourquoi beaucoup d’artistes s’y refusent). Lorsque l’on a osé franchir le pas, cela peut être un grand réconfort.
Je retiendrai pour ma part chez Raphaël TOUSSAINT
-          Un sens aigu de la lumière
-          Et celui de la composition.
Ainsi qu’une surprenante technique de la peinture dans la lignée des « Anciens », le fait est assez rare de nos jours pour être souligné, la bonne peinture passe par le choix des supports, la maîtrise des préparations et celle des pigments.
Enfin, pour moi, Raphaël TOUSSAINT est avant tout un peintre de la Nature. A ce titre je pense qu’il serait intéressant qu’il s’exerce à produire des paysages où s’estomperaient (et pourquoi pas disparaitraient ?) la présence humaine et l’architecture monumentale.
J’espère qu’il me fera le plaisir de tenter au moins une fois cette expérience. Cette envie m’est venue en contemplant une œuvre inachevée dans son atelier.
Amicalement.
 


Christophe VITAL
Conservateur Départemental des Musées de la Vendée
17.01.95
La Roche sur Yon